Les freins à l’application des lois de 2002

Thierry NOUVEL, Responsable du Secteur Etudes Conseil à l’UNAPEI, s’est penché quant à lui sur les points qui pouvaient freiner l’application de la loi du 2 janvier 2002. S’agissant de la reconnaissance de droits pour les usagers et la modification des rapports qui en résulte, il fait remarquer que aussi bien l’insuffisance de formation des acteurs que l’absence d’information des personnes concernées peuvent constituer des écueils importants.

Concernant les services tutélaires, il lui semble fondamental de faire une information adaptée au niveau de compréhension des usagers concernés. Les documents types que l’on peut trouver ici ou là respectent sans doute la lettre de la loi mais, non adaptés et donc incompréhensibles pour les usagers des services de tutelle, ils n’en respectent pas l’esprit. C’est là un point fondamental si l’on veut vraiment mettre en application cette loi.

Thierry NOUVEL a ensuite présenté un CD-ROM en préparation et sur lequel l’UNAPEI a longuement travaillé afin de traduire en langage adapté les outils prévus dans la loi de 2002 pour que des personnes handicapées mentales puissent s’y reconnaître et se les approprier. Cet outil comporte les textes parus avec des fiches pratiques qui facilitent leur appropriation. Enfin, plusieurs documents types ont été élaborés en langage adapté, utilisant notamment des pictogrammes pour qu’ils deviennent compréhensibles à tous.

Dernière mise à jour : lundi 5 mars 2012


Page précédente >> L’évaluation des réponses apportées aux usagers
Page suivante >> Les associations tutélaires dans le champ d’application de la loi du 2 (...)

Vous êtes ici >> Accueil > Les colloques > Pratique tutélaire > Tutelle et lois 2002 > Les freins à l’application des lois de 2002

Mentions légales - Plan du site -

UNAFOR — 28 place Saint Georges - 75009 PARIS — Tél. : 01 49 95 36 97 - Fax : 01 40 16 12 76