L’eau, la santé, l’environnement

M. Pierre BOUGES,
représentant familial dans le Comité de bassin Adour-Garonne

Pierre BOUGES est représentant familial au Comité de Bassin Adour Garonne. Il présente ici ses préoccupations en tant que consommateur d’eau et s’intéresse plus particulièrement aux pollutions médicamenteuses.

Chacun s’accorde aujourd’hui sur le fait que des vestiges de médicaments passent dans l’eau à la suite des traitements médicaux suivis par des patients.

C’est le cas notamment des antibiotiques et des agents de contraste à la suite de radios ou de radiothérapies. Hormones et cosmétiques, anti-inflammatoires se retrouvent également dans l’eau.

S’y ajoutent aussi les pollutions dues aux médicaments vétérinaires. Les piscicultures, par exemple, font un usage important d’antibiotiques.

Ce sont des produits qui ne présentent pas des masses importantes dans l’eau mais ils peuvent avoir des conséquences désastreuses, notamment en faisant muter certaines espèces vivantes dans l’eau.

Pierre BOUGES s’interroge sur la propreté des boues. Certes, elles sont propres mais elles le sont en fonction de ce que l’on recherche : or, on ne recherche pas souvent les résidus médicamenteux.

Chaque année, environ 650 nouveaux médicaments destinés à l’humain et environ 100 destinés à l’animal sont mis sur le marché.

Si les rejets des traitements médicamenteux peuvent être pris en compte et traités de manière adéquate dans les centres hospitaliers qui les administrent, il n’en va pas de même lorsque les traitements sont suivis à domicile.

Dernière mise à jour : lundi 5 mars 2012


Page précédente >> L’eau, la santé, l’environnement
Page suivante >> L’eau, la santé, l’environnement

Vous êtes ici >> Accueil > Les colloques > Politique familiale > L’eau et ses enjeux > L’eau, la santé, l’environnement

Mentions légales - Plan du site -

UNAFOR — 28 place Saint Georges - 75009 PARIS — Tél. : 01 49 95 36 97 - Fax : 01 40 16 12 76